Surendettement

Vous recevez régulièrement des appels de vos créanciers, et vous avez peut-être même déjà reçu la visite d’un huissier ? Ce pourraient être les premiers signes d’un surendettement imminent.

Quand est-on considéré comme surendetté ?

Au Luxembourg, une personne est considérée comme surendettée dès lors qu’elle n’est plus en mesure de rembourser ses engagements (dettes) au moment où ils sont dus. On parle généralement de surendettement lorsque le revenu mensuel, sur une période de plus de six mois, ne suffit plus pour assumer les frais courants (p. ex. besoins courants, factures…).

Comment déterminer si le surendettement menace ?

L’importance du risque de surendettement dans votre cas dépend du rapport entre vos dettes et votre revenu, le « ratio d’endettement brut ». Ce ratio se calcule comme suit :

  1. Faites la somme de toutes vos dettes :
    • Frais de logement (y compris tous les frais annexes) ;
    • Frais de transport (voiture, transports publics) ;
    • Remboursements de crédits ;
    • Pensions alimentaires ;
    • Tous autres coûts mensuels.
  2. Faites la somme de tous vos revenus mensuels. Ces revenus comprennent :
    • Votre salaire mensuel brut ;
    • Les revenus d’intérêts, de titres, d’obligations, etc. ;
    • Les prestations sociales (p. ex. allocations familiales, aides au logement, etc.).
  3. Divisez le montant de vos dettes par vos revenus mensuels.
  4. Multipliez le résultat par 100.

On considère qu’un taux d’endettement inférieur à 30 % présente un risque de surendettement faible.

S’il se situe entre 30 % et 60 %, votre risque de surendettement est moyen.
Un taux d’endettement supérieur à 60 % représente un risque de surendettement élevé.