La prudence est de mise !

Méfiez-vous des crédits régis par un droit étranger.

Comment reconnaître les offres peu sérieuses

Face aux nombreuses offres disponibles, il est souvent difficile de déterminer si un prêteur potentiel est sérieux.

Méfiez-vous en particulier :

  • des offres spéciales de financement ou des crédits avantageux, qui sont souvent assortis de taux élevés ou d’autres frais ;
  • des offres qui n’indiquent pas clairement l’identité du donneur de crédit ;
  • des offres qui n’indiquent pas la nature du crédit, le taux annuel effectif ni le coût total du crédit au moyen d’un exemple ;
  • des offres qui vous sont faites au porte-à-porte ;
  • des publicités reçues dans votre boîte aux lettres ou dans les journaux.
en savoir +

Un autre signe d’une offre peu sérieuse ou de mauvaise qualité est que l’octroi du crédit se déroule souvent sans problèmes et rapidement. En règle générale, plus un crédit est facile à obtenir, plus il est dangereux.

Attention aux crédits régis par un droit étranger

Si le crédit qui vous est proposé est régi par un droit étranger, renseignez-vous sur les conséquences juridiques possibles de la conclusion d’un tel contrat de crédit. Le droit étranger concerné pourrait prévoir des conséquences différentes, et éventuellement plus graves, en cas de non-paiement ou de retard de paiement d’une mensualité. Les obstacles juridiques à la saisie, sur des objets de valeur par exemple, pourraient être nettement moins importants qu’en droit luxembourgeois.

Les contrats de crédit régis par un droit étranger sont souvent plus faciles à résilier en cas de non-paiement des mensualités, de sorte que la totalité du crédit devient exigible d’un seul coup. Le donneur de crédit est alors dégagé des conditions contractuelles. Il pourrait avoir le droit d’exiger le paiement de mensualités supérieures ou d’un taux d’intérêt plus élevé (sous la forme d’intérêts de retard fixés par la loi). En cas de résiliation du contrat de crédit, il se peut également que vous deviez payer des frais de procédure ou d’exécution.

Bon à savoir

Votre banque habituelle ou un établissement de crédit local important vous refuse un crédit en raison de votre situation financière, il est recommandé de renoncer à contracter d’autres crédits, et en particulier des crédits assortis de taux d’intérêt plus élevés. Ces crédits ne feront qu’aggraver encore plus votre situation financière.