GREENWASHING OU ÉCOBLANCHIMENT

Attention: tout ce qui est présenté comme étant durable, ne l’est pas forcément.

Par « écoblanchiment » (en anglais « greenwashing ») on entend la tentative de présenter des produits comme étant plus durables qu’ils ne le sont en réalité en utilisant des images, des appellations, des logos et des labels.

Le but de l’écoblanchiment est de tromper les investisseurs afin de les inciter à investir dans ces produits, bien que ces produits ne correspondent pas à leurs objectifs de durabilité, notamment à travers les techniques suivantes:

  • Publicité trompeuse : les noms des produits induisent les investisseurs en erreur, leur faisant croire, souvent inconsciemment, qu’il s’agit de produits durables.
  • Utilisation d’images : Des images suggestives d’arbres, d’animaux, de la nature (p. ex. une cascade) et différentes nuances de vert sont utilisées délibérément sur les emballages, afin de donner une impression de protection ou de respect de l’environnement. En réalité, les produits qui sont effectivement respectueux de l’environnement utilisent, en règle générale, des images et des emballages simples afin de préserver les ressources naturelles.
  • Utilisation de mots-clés, slogans, logos et labels : Le produit est présenté comme « durable », « 100% biologique », « climatiquement neutre », « respectueux de l’environnement », « écologique », « vert », « naturel » et/ou avec des logos ou labels, sans fournir d’informations ou de preuves supplémentaires. Les logos et labels sont souvent inventés pour mettre en avant la durabilité du produit.
  • Diffusion de demi-vérités : Le respect de certains critères de durabilité est excessivement mis en avant pour certains produits. En même temps, le non-respect de certains autres critères de durabilité est omis. Par exemple, une entreprise de mode pourrait faire de la publicité en indiquant n’utiliser que des matières « naturelles » et « recyclables » tout en dissimulant le fait que les vêtements sont fabriqués dans des conditions de travail inhumaines. Les entreprises qui agissent réellement de manière durable se distinguent par le fait qu’elles mettent à disposition des informations détaillées concernant tous les aspects de la durabilité (comme, par exemple, la consommation d’énergie, la consommation d’eau, l’émission de gaz à effet de serre, les conditions de travail de leurs employés).
  • Des déclarations non pertinentes : Dans ce cas, des informations relatives à la durabilité sont publiées, alors qu’elles ne sont pas du tout pertinentes pour le produit. Une entreprise pourrait, par exemple, vanter un produit en déclarant que celui-ci est dépourvu de certaines substances ou de produits chimiques, alors que ces substances ou produits chimiques ne sont de toute manière pas contenus dans ce genre de produit ou bien ils sont interdits par la loi, impliquant, de ce fait, que l’entreprise n’a aucun mérite.
  • Non-respect des objectifs publiquement annoncés : Il arrive que les entreprises annoncent publiquement qu’elles s’engagent à réaliser certains objectifs durables jusqu’à une certaine date. En réalité, soit ces objectifs auraient déjà pu être réalisés plus tôt, soit leur réalisation sera repoussée ou bien l’engagement ne sera pas respecté du tout car l’entreprise mise sur le fait que personne ne s’en rappellera.

Avant de choisir un produit, il est donc préférable de s’assurer que le produit en question est effectivement durable. Pour cela, la rubrique « Comment savoir si un produit est réellement durable ? » a été mise en place pour vous aider.