Glossaire

Vous trouvez ici des explications de différents termes relatifs à la finance numérique.

Blockchain

Une blockchain est un registre numérique de transactions qui permet de stocker et d’échanger des valeurs sur Internet sans intermédiaire centralisé. Ainsi, chaque transaction est répliquée et distribuée sur l’ensemble du réseau de systèmes informatiques des participants de la blockchain. Chaque bloc de la chaîne contient un certain nombre de transactions, et chaque fois qu’une nouvelle transaction se produit sur la blockchain, un enregistrement de cette transaction est ajouté au grand livre de chaque participant. La base de données décentralisée gérée par de multiples participants repose sur une technologie connue sous le nom de « Distributed Ledger Technology » (DLT). La blockchain est l’un des multiples types de DLT dans lequel les transactions sont enregistrées avec l’aide d’une signature cryptographique immuable appelée « hash ».

Distributed Ledger Technology (Technologies de registres distribués)

La Distributed Ledger Technology (DLT) est une technologie qui permet le fonctionnement sécurisé d’une base de données numérique décentralisée. Les transactions et leurs détails sont enregistrés à plusieurs endroits en même temps. Contrairement aux bases de données traditionnelles, il n’y a pas de registre central de données, ni de fonctionnalité d’administration. DLT et blockchain sont souvent utilisées comme synonymes, mais il existe des nuances. En effet, la blockchain est un type de DLT. Toutes les blockchains basent sur la Distributed Ledger Technology, mais toutes les DLT ne sont pas des blockchains.

Initial coin offering – ICO

Les ICO sont une forme de collecte de fonds pour financer des projets par le biais d’un appel public. En contrepartie de sa contribution au financement, le participant reçoit des « tokens » (jetons) numériques émis par l’initiateur qui peuvent accorder certains droits à leurs détenteurs. Ces droits sont librement définis par le prestataire et peuvent prendre différentes formes, telles que la fourniture d’un service, une participation au capital de la société à créer, le droit à une part des bénéfices ou le droit de recevoir un produit manufacturé.

Informations supplémentaires sur les Initial coin offerings – ICO

Mining

Le « mining » est l’activité de validation des transactions effectuées dans le contexte de certaines blockchains en utilisant le mécanisme de « Preuve de Travail ». Ce mécanisme sécurise la blockchain par l’utilisation intensive de ressources informatiques et énergétiques. Les « miners » utilisent du matériel informatique spécifique afin de faire tourner en permanence un logiciel.

Private Key / Public Key

Pour effectuer une transaction, on doit générer une paire de clés cryptographiques. Celle-ci se compose d’une clé publique et d’une clé privée. Ces dernières sont utilisées pour décrypter les messages chiffrés par un algorithme mathématique complexe dans le cadre de la méthodologie de la cryptographie. La clé publique peut être partagée avec d’autres personnes et est utilisée comme une sorte de numéro de compte pour recevoir des valeurs. La clé privée, qui permet d’accéder à ses valeurs, doit être conservée secrètement comme un mot de passe afin de protéger ses actifs numériques.

Seed Phrase

Une « Seed Phrase » ou Phrase mnémonique est une clé privée principale lisible par l’homme sous la forme d’une séquence de mots. Elle peut contenir un nombre illimité de paires de clés publiques/privées. Elle est nécessaire par exemple pour les détenteurs de cryptomonnaies dans le cas où le support ou l’endroit où les cryptomonnaies sont initialement stockées fait défaut. Par exemple, l’ordinateur où se trouve le « wallet » tombe en panne. Si une Seed Phrase est perdue, il n’y a aucun moyen de la récupérer.

Token (jeton)

Un « token » ou jeton est la représentation de la valeur sur une blockchain. Ainsi on peut comprendre un token comme un « conteneur » ou un « emballage » qui peut contenir un large éventail de droits et de valeurs. Détenir un token donne à son détenteur accès à des droits de différentes natures. Il est essentiel de comprendre quels droits lui sont attachés afin de comprendre ce qui détermine sa valeur et le niveau de protection dont le détenteur peut bénéficier. Un token est utilisé comme moyen d’échange qui n’est ni émis, ni garanti par une banque centrale ou une autorité publique.

On distingue trois principales grandes catégories de jetons / tokens :

  • Jeton de paiement

Les jetons de paiement peuvent être utilisés pour payer des biens et des services en ligne. Ils sont créés pour l’échange et pour stocker de la valeur.

  • Jeton de sécurité

Les jetons de sécurité s’apparentent à des instruments financiers. Les détenteurs se voient promettre une part des bénéfices, des dividendes ou des intérêts.

  • Jeton utilitaire

Les jetons utilitaires donnent accès aux services d’un prestataire ou d’une plateforme.

Tokénisation

La « tokénisation » désigne la conversion d’un bien réel en jeton / token, par exemple la tokénisation d’une propriété immobilière ou d’une peinture. Il s’agit d’un processus par lequel la propriété d’un objet est représentée numériquement sur une blockchain sous forme de jeton / token. Les différents jetons / tokens sont des parts de l’objet d’investissement. Ces parts peuvent être échangées via une plateforme numérique ou de gré à gré.

Virtual asset / Crypto asset / Digital asset (Actif virtuel)

Un actif virtuel est une représentation numérique d’une valeur, y compris une monnaie virtuelle qui peut être échangée de manière digitale et qui peut être utilisée à des fins de paiement ou d’investissement en utilisant la technologie de registres distribués ou une technologie similaire. Au sens strict, un actif virtuel décrit un sous-ensemble de jetons (tokens) qui ne sont ni des instruments financiers ni de la monnaie électronique. Ces derniers font l’objet d’une réglementation spécifique qui protège les investisseurs tandis que les actifs virtuels ne bénéficient pas du même niveau de protection. L’actif virtuel peut donner accès à un large éventail de droits. Il est essentiel de comprendre quels droits lui sont attachés afin de comprendre ce qui motive sa valeur.

Virtual currency / Cryptocurrency (Monnaie virtuelle / cryptomonnaie)

Par « monnaie virtuelle » on désigne une représentation numérique d’une valeur qui n’est émise ou garantie ni par une banque centrale ni par une autorité publique, qui n’est pas nécessairement liée non plus à une monnaie établie légalement et qui ne possède pas le statut juridique de monnaie ou d’argent, mais qui est acceptée comme moyen d’échange par des personnes et qui peut être transférée, stockée et échangée par voie digitale.

Informations supplémentaires sur les monnaies virtuelles.

Wallet (Portefeuille)

Un portefeuille de cryptoactifs est un logiciel qui permet de gérer et transférer ses valeurs comme par exemple ses crypto-monnaies. Il ne détient cependant aucun actif, mais contient les clés publiques et privées nécessaires pour effectuer des transactions.

Il existe différents types de portefeuilles répondant aux différents besoins des utilisateurs et offrant un niveau de sécurité variable.

On parle de « hot wallet » losque le portefeuille est connecté à l’Internet, ce qui le rend plus facile à utiliser, mais également plus vulnérable aux piratages et autres types de cyberattaques.

Les « cold wallets » ne sont pas connectés à Internet et utilisent un support physique, par exemple sous la forme d’une clé USB, ce qui protège le contenu des risques liés à la cybersécurité.